Innovation’IT : Innovation Day 2017

Le 13 avril 2017, human’IT a invité des entreprises et organismes partenaires pour évaluer et voter pour les projets les plus innovants réalisés par les étudiants de 2ème année du cycle ingénieur M1.
Cette année, le jury composé de collaborateurs de Accenture, Altran, Ausy, Capgemini, Cap Santé Entreprises, Castelis, Davidson, Devoteam, Invivoo, K2, La Ligue contre le cancer 92, Neolynk, Sewan, Soprasteria s’est réuni pour se prononcer sur 7 beaux projets en compétition et 2 hors compétition de tous les domaines des IT : Jeu en réalité virtuelle avec HTC Vive, Serious game de détection d’enfants surdoués et machine learning, Editeur de texte en mode « what you get is what you mean », Domotique à contrôle vocale, Réseau social de bénévolat, Application d’optimisation de l’utilisation de pompes à insuline, Exposition de sculptures en réalité augmentée, Réalité virtuelle et humanoïdes, Drône autonome de paintball. Une belle après-midi innovante.

Formation’IT : 131 étudiants ont bénéficié de bourses human’IT en 2016

Création de bourses de solidarité : human’IT a en pré-projet de constituer un fonds de caution afin de pouvoir se porter garant pour des étudiants qui ont besoin de prêts mais ne les obtiennent pas faute de pouvoir répondre aux exigences des établissements financiers.
-> appel à contribution des parties prenantes, si vous êtes prêts à réfléchir sur des idées nouvelles pour accélérer l’ascenseur social, contactez-nous.

Responsabilité’IT : Créer et développer la maison numérique de Cap Santé Entreprise

La création du Fonds de dotation Cap Santé Entreprise est partie du constat qu’aujourd’hui 1 salarié sur 5 est atteint d’une maladie chronique (cancer, diabète, épilepsie, maladies cardiovasculaires…). Or, dans les entreprises, la maladie chronique demeure un sujet tabou. Dans le milieu souvent concurrentiel du travail, une grande partie des salariés pense qu’annoncer une maladie physique ou mentale est assimilable à un aveu de faiblesse. C’est prendre le risque de se voir fermer des portes en terme d’évolution ou même d’être évincé au profit d’un collègue considéré plus apte. Il devient urgent de changer les mentalités au sein du milieu professionnel.

A partir de ce constat, Cap Santé Entreprise a été créé il y a deux ans. Sa vocation est de proposer à toutes les structures employant plus de 300 salariés, un diagnostic et un accompagnement personnalisés des malades et collègues de salariés malades dans l’entreprise, pour une prise en charge de la perception de la maladie. Ce dispositif concerne les salariés, en activité, atteints de maladies chroniques mais également les proches au travail. Ce programme est réalisé sur trois années (étude psychosociale, restitution aux dirigeants et proposition de solutions, suivi de l’efficacité des actions mises en oeuvre (formations, permanences, plate-forme téléphonique).

La particularité de Cap Santé Entreprise est de réunir plusieurs associations qui travaillent ensemble sur un même sujet celui d’améliorer la vie personnelle et professionnelle des salariés malades de maladie chronique. Pour la première fois en France sont réunis au sein d’une même gouvernance d’une association : le Comité des Hauts-de-Seine de la Ligue Nationale contre le cancer, la Fédération Française des Diabétiques, Alliance du Coeur, l’Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale, l’Association interprofessionnelle des Centres Médicaux et Sociaux de santé au travail de la Région Ile-de-France, l’Association Sécurité Solaire, le Toit citoyen, le Groupe Associatif Siel Bleu.

La problématique posée à Human’IT est la création et le développement de la maison numérique de Cap Santé Entreprise. Il s’agit d’avoir dans une même application toutes les données consultables par les parties prenantes de l’entreprise comme le DRH, le médecin du travail et permettre l’établissement d’un dialogue entre celles et ceux qui ont la même maladie dans un forum.

« Ce projet m’a tout de suite beaucoup attiré. Il est, tout d’abord, très lié à mon domaine de compétence : l’informatique décisionnel et ensuite son objectif humanitaire et la mobilisation de plusieurs partenaires ont retenu mon attention. C’est un projet de grande envergure qui nous apprend à appréhender la complexité : faire le lien entre l’IT et l’humain, apprendre à parler à des personnes de la maison technologique de façon simple, faire collaborer l’ensemble des parties prenantes dès le début du projet c’est-à-dire le Directeur Général de la Médecine du Travail en France, le Directeur des Ressources Humaines de Casino, le Secrétaire Général de l’Association Française des diabétiques, une psychosociologue, entre autres. C’est aussi très formateur de travailler avec OMNILOG qui nous apporte ses compétences techniques et de management de projet », précise Mathias Edouin (Efrei, promo 2017).